aace
Fr | En   AAEC_AFRICAN Africanalliance AACE
 

MEMBRES

 

CAMEROUN

cameroun
GUCE

Single Window for Foreign Trade Operations

 

Manager

 

Isidore Biyiha

 

Historique

 

Le GUCE est le fruit d’un partenariat entre le secteur privé et le gouvernement camerounais. C’est l’un des premiers guichets uniques opérationnel en Afrique (création en 2000). Grâce à un système d’information performant, son but ultime est la réduction des coûts et délais de passage des marchandises par la simplification des procédures du commerce extérieur. Le GUCE, membre fondateur de l’AACE, préside son comité exécutif depuis le 14 mars 2017.

S’il entend bien étendre le projet pilote d’échanges de certificat d’origine à l’échelle Régionale (CEMAC, CEEAC), il est également membre d’organes de facilitations tels que le Comité National de Facilitation des Echanges (CONAFE) et est Co-auteur du Guide de Mise en œuvre des Guichets uniques en Afrique.

 

Services

 
  • Procédures électroniques,
  • Simulateur de droits et taxes de douane,
  • Tracking de conteneurs,
  • Prévision d’escale,
  • Paiement électronique des droits et taxes de douane

 

Présentation

 

Missions 

  • Simplification et facilitation des procédures du commerce extérieur
  • Réduction des coûts et délais de passage des marchandises

Accompagnement

  • Une hotline à votre écoute tous les jours ouvrables
  • Un bureau de facilitation pour saisir et suivre votre dossier sur place
  • Un centre d’information et de conseil pour vous renseigner
  • Un guide des procédures dématérialisées et du commerce transfrontalier
  • Une présence effective sur les réseaux sociaux

Présentation GUCE

 

cameroun
GUCE

Manager

 

Auguste MBAPPE PENDA
Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Cameroun

Administrateur Civil Principal, il a été nommé à la tête CNCC par décret présidentiel le 24 Janvier 2006.

Historique

 

Créé en 1975, le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) est un Etablissement Public Administratif qui assure aux Chargeurs une mission d’assistance sur toute la chaîne de transport ainsi que la défense de leurs intérêts en vue de contribuer à la promotion du commerce extérieur du Cameroun. Suite à la promulgation en Décembre 1997 de la Loi portant Libéralisation des Transports Maritimes au Cameroun et la suppression de l’activité de répartition des cargaisons en trafic maritime international qui lui fournissait l’essentiel des ressources financières, le CNCC est rentré en hibernation pendant huit ans, jusqu’à la nomination de l’actuelle équipe dirigeante par décret n° 2006/028 du 24 janvier 2006.

 

Présentation

 

Le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) améliore la performance des chargeurs camerounais dans la maîtrise des opérations du commerce national et international en leur offrant les solutions suivantes :

    • Formation
      Le CNCC conçoit et diffuse pour les chargeurs et autres intervenants dans la chaîne des transports des modules de formation (sessions de formation trimestrielles et gratuites, des modules de formation spécifiques à la demande et des sessions de formation délocalisées) en vue d’accroître leurs performances et de favoriser l’expansion de leurs activités.

 

    • Information
      Des publications réalisées par le CNCC offrent aux chargeurs des informations pratiques et diverses sur les transports et le commerce international. Pour contribuer à la facilitation du commerce international, les TIC sont mises à contribution par le CNCC à travers diverses plateformes que sont les différents portails du CNCC et le Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) en ligne, pour le suivi des marchandises qui entrent et qui sortent du territoire.

 

    • Défense des intérêts des chargeurs
      Elle porte principalement sur le suivi du taux de fret. L’objectif visé est de faciliter le transport des produits à des conditions optimales de coût pour les chargeurs et suffisamment rémunératrices pour les armateurs et autres intervenants de la chaîne.

 

    • Etudes
      Le CNCC organise régulièrement des cadres d’échanges et la production de plusieurs études visant à faciliter l’acheminement des produits aux fins d’améliorer la compétitivité sur le marché international, de connaître les acteurs du système de transport dans leurs organisations, leurs fonctionnements et leurs besoins afin de leur apporter une assistance et des conseils appropriés.

 

    • Promotion du Commerce Extérieur
      Au regard de ses missions fondamentales dans le secteur des transports et du commerce international, le CNCC s’est vu octroyer la gestion du Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC). Le BESC couvre les besoins statistiques, d’identification, de contrôle des coûts de transport, de sûreté et de traçabilité du commerce et du trafic des marchandises en provenance ou à destination du Cameroun. Plus concrètement, le BESC permet d’établir des “Cahiers Statistiques” publiés régulièrement par le CNCC.

 

  • Conduite des activités de facilitation des échanges
    Le CNCC oeuvre considérablement à la facilitation et à la simplification des échanges commerciaux du Cameroun. A cet égard, il assure le Secrétariat Permanent du Comité National de Facilitation des Echanges (CONAFE). Le CNCC est par ailleurs chargé de la coordination générale du processus d'application de l'amendement de la convention SOLAS sur la pesée obligatoire des conteneurs au Cameroun.

MEMBRES

 

CAMEROUN

cameroun
GUCE

Manager

 

Auguste MBAPPE PENDA
Directeur Général du Conseil National des Chargeurs du Cameroun

Administrateur Civil Principal, il a été nommé à la tête CNCC par décret présidentiel le 24 Janvier 2006.

Historique

 

Créé en 1975, le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) est un Etablissement Public Administratif qui assure aux Chargeurs une mission d’assistance sur toute la chaîne de transport ainsi que la défense de leurs intérêts en vue de contribuer à la promotion du commerce extérieur du Cameroun. Suite à la promulgation en Décembre 1997 de la Loi portant Libéralisation des Transports Maritimes au Cameroun et la suppression de l’activité de répartition des cargaisons en trafic maritime international qui lui fournissait l’essentiel des ressources financières, le CNCC est rentré en hibernation pendant huit ans, jusqu’à la nomination de l’actuelle équipe dirigeante par décret n° 2006/028 du 24 janvier 2006.

 

Présentation

 

Le Conseil National des Chargeurs du Cameroun (CNCC) améliore la performance des chargeurs camerounais dans la maîtrise des opérations du commerce national et international en leur offrant les solutions suivantes :

    • Formation
      Le CNCC conçoit et diffuse pour les chargeurs et autres intervenants dans la chaîne des transports des modules de formation (sessions de formation trimestrielles et gratuites, des modules de formation spécifiques à la demande et des sessions de formation délocalisées) en vue d’accroître leurs performances et de favoriser l’expansion de leurs activités.

 

    • Information
      Des publications réalisées par le CNCC offrent aux chargeurs des informations pratiques et diverses sur les transports et le commerce international. Pour contribuer à la facilitation du commerce international, les TIC sont mises à contribution par le CNCC à travers diverses plateformes que sont les différents portails du CNCC et le Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC) en ligne, pour le suivi des marchandises qui entrent et qui sortent du territoire.

 

    • Défense des intérêts des chargeurs
      Elle porte principalement sur le suivi du taux de fret. L’objectif visé est de faciliter le transport des produits à des conditions optimales de coût pour les chargeurs et suffisamment rémunératrices pour les armateurs et autres intervenants de la chaîne.

 

    • Etudes
      Le CNCC organise régulièrement des cadres d’échanges et la production de plusieurs études visant à faciliter l’acheminement des produits aux fins d’améliorer la compétitivité sur le marché international, de connaître les acteurs du système de transport dans leurs organisations, leurs fonctionnements et leurs besoins afin de leur apporter une assistance et des conseils appropriés.

 

    • Promotion du Commerce Extérieur
      Au regard de ses missions fondamentales dans le secteur des transports et du commerce international, le CNCC s’est vu octroyer la gestion du Bordereau Electronique de Suivi des Cargaisons (BESC). Le BESC couvre les besoins statistiques, d’identification, de contrôle des coûts de transport, de sûreté et de traçabilité du commerce et du trafic des marchandises en provenance ou à destination du Cameroun. Plus concrètement, le BESC permet d’établir des “Cahiers Statistiques” publiés régulièrement par le CNCC.

 

  • Conduite des activités de facilitation des échanges
    Le CNCC oeuvre considérablement à la facilitation et à la simplification des échanges commerciaux du Cameroun. A cet égard, il assure le Secrétariat Permanent du Comité National de Facilitation des Echanges (CONAFE). Le CNCC est par ailleurs chargé de la coordination générale du processus d'application de l'amendement de la convention SOLAS sur la pesée obligatoire des conteneurs au Cameroun.
partenairesATPC UNECAwbguemoabadpaa